2013 Millésime compliqué !!!

IMG_1702.jpg


 


 


Tout a commencé avec un retard végétatif de 15 jours cause à la froidure printanière. Puis mi-juin la délicate période de la floraison a été copieusement arrosée par des pluies fortes provoquant coulure et millerandage donc perte de récolte.


Juillet plutôt beau a donné espoir à toutes les plantes qui se sont ragaillardies. Malhereusement un orage de grêle est survenu dans la nuit de 26 au 27 juillet abimant feuilles, branches et raisins, entrainant 10 à 20 % de perte suivant les parcelles. Dommage la journée avait été magnifique et très chaude, peut être trop.


Août plutôt tranquille a néanmois vu se déclarer une attaque de mildiou sur les jeunes feuilles, heureusement sans conséquences la bouillie bordelaise en a été le remède efficace.


Là on pensait en avoir fini avec ces turpitudes météorologiques, et bien non ! C'était sans compter sur un mois de septembre doux et humide presque tropical propice au botrytis (pourriture grise) précipitant par la même les vendanges en fin de mois et début octobre. Le ramassage manuel et un tri très minutieux ont permis de rentrer en cuves des raisins très sains.


Comme on s'y attendait nous n'avons récolté que 25 hl/ha par rapport à un rendement autorisé de 49 hl/ha. Mais malgré tous ces aléas la qualité est de bon niveau.


Nous nous estimons heureux car avec tous ces événements la récolte aurait pu être encore plus basse et moins qualitative.


La nature est ainsi faite quelquefois généreuse et quelquefois moins. 


 


IMG_1869.jpg


 

Rédigé le  12 mai 2014 17:11  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site
 
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.
Vendre ou offrir à des mineurs de moins de dix-huit ans des boissons alcoolisées est interdit.